LA CITADELLE : courrier des lecteurs

Question d'une lectrice (résumé) : 

 

D'où vous vient cette connaissance de la secte ? En avez-vous été adepte ? Et les effets des drogues dures que vous décrivez si précisément, vous en avez consommé ?

Le fil conducteur entre La Genèse, l'acacias et Osiris ? C'est surprenant, mais c'est cohérent. D'où tirez-vous ces analogies ?

 

Réponse :

Chère B.....a,

Il n'y a jamais de questions indiscrètes, seules les réponses peuvent l'être.
Je n'ai été adepte d'aucune secte. Par contre, la secte des 'Enfants de Dieu' à laquelle je me réfère était très active à La Rochelle où je faisais mes études (il y a bien longtemps). Les très jeunes et très jolies filles que la secte prostituait étaient actives et c'était avec elles que j'étais en contact sur le port (rappelle toi, Nora et Jeanne). Je n'ai jamais été client et quand on a 20 ans on n'a ni les moyens ni la propension à faire appel aux services tarifés d'escorts de luxe. Mais j'étais fasciné par l'originalité (criminelle) des méthodes de cette organisation, ce qui m'a amené à faire des recherches à ce sujet. J'étais aussi très bercé par la recherche spiritualiste  et la psychanalyse à l'époque déjà. Je n'ai jamais pris de drogues dures mais j'ai des amis qui en ont consommé. Je connais donc les effets dévastateurs de l'ectasy. J'ai su y résister, mais oui, les sensations apportées par les psychotropes m'on été décrites dans le détail. Je me suis moi contenté de quelques joints festifs pendant ma période estudiantine.
Sur les questions spiritualistes que tu poses, la réponse est simple. J'ai été Vénérable Maître d'une loge maçonnique égyptienne pendant des années. L'Ordre de Memphis-Misraïm auquel j'appartiens compte 1000 membres dans le monde entier. Pour ordre, la Franc Maçonnerie moderne (Grand Orient, Grande Loge de France,...) en comptent un bon demi-million rien qu'en France. Eux-mêmes nous considèrent comme une secte et nous appellent gentiment 'Les curés'. Par auto-dérision, nous les invitons à venir égorger une chèvre avec nous à l'occasion. Ils viennent parfois et bien sûr il n'y a pas de chèvre mais ils sont subjugués par les rituels magiques que nous pratiquons, relatifs aux traditions hermétiques de l'Egypte des Mystères. J'ai démissionné de ma Loge pour des raisons très triviales de désaccord avec le frère à qui j'avais transmis mon maillet de Vénérable. Et puis, j'avais fait le tour de la question aussi. J'ai contribué à la refondation d'une autre Loge, puis, COVID aidant, je viens de décider de tout arrêter. LA CITADELLE était ma catharsis comme je l'explique dans mon blog (https://urbanwavecb.jimdofree.com/2020/05/17/la-citadelle-gen%C3%A8se-d-une-catharsis-christian-barbarit/). Par contre, tout ce que j'appelle les 'homélies' de Jean, le gourou de ma fiction, sont mes véritables planches, les travaux que j'ai menés pendant une dizaine d'années au sein de mon Ordre. J'ai retenu mes recherches liées aux relations magiques entre l'homme et la nature. Ce n'est donc pas un hasard si les symboles naturels de LA CITADELLE sont l'arbre et l'eau. Je pense que les vrais dirigeants des Enfants de Dieu ne se donnaient pas la peine d'alimenter autant de spiritualité. Ils se contentaient de capter des jolies filles un peu fragiles en les obligeant à se prostituer. Les références bibliques de David Brandt Berg étaient pourtant là pour étoffer la mystification religieuse.
J'espère avoir répondu avec sincérité et exhaustivité à tes questions et je suis ravi de pouvoir débattre avec toi, même virtuellement pour l'instant. C'est aussi ce type d'échanges que je recherche, au-delà d'une loge constituant un cercle fermé et secret. Il n'y a pas de secrets, il n'y a que des interrogations sur la nature humaine. Alors désormais, je préfère un Bibliocafé à ma Loge Egyptienne.
Amitiés et merci encore, ton avis m'est précieux.
Articles de presse :
Jnews :